L'assureur Ageas en avait fait l'expérience lors de son investor day, voyant son action dévisser de plus de 4 % parce que les analystes avaient eu un doute sur sa capacité à continuer à verser un généreux dividende. Le même scénario vient de se répéter avec KBC, qui a perdu 7 % en quelques jours.
...