La suspension de la cotation de l'action avait dans un premier temps été demandée par KBC, dans l'attente de la mise en place d'un plan de garantie par le gouvernement fédéral. La CBFA avait ensuite prolongé jeudi matin la suspension de la cotation du titre KBC "afin de donner aux marchés le temps d'assimiler la nouvelle" relative à la nouvelle intervention des autorités en faveur du bancassureur flamand.