Selon ces sources, KBC pourrait vendre aussi en plusieurs parties. Aucune décision n'a encore été prise concernant la vente et le timing dépendra des circonstances du marché, selon ces sources. KBC doit se séparer de plusieurs divisions pour rembourser les aides d'Etat et obtenir l'approbation de la Commission européenne dans le cadre de l'opération de sauvetage. KBC a reçu 7 milliards d'euros d'aides de l'Etat fédéral. KBC détient 80% de Kredyt Bank.