Au niveau international, le box office de Kinepolis a progressé de 8% en 2009, le groupe ayant accueilli en 2009 22 millions de visiteurs dans ses salles européennes (France, Espagne, Suisse et Belgique), soit 0,5% de plus qu'en 2008 (21,9 millions). Si les "in theater sales" (ITS, revenus de la vente de boissons, friandises et autres produits dans les cinémas) ont augmenté de 5% en comparaison avec 2008, la publicité à l'écran a, quant à elle, fortement souffert de la crise économique (-13%). L'an dernier, Kinepolis Group a réalisé des produits de 231,2 millions d'euros, soit 6,6% de plus que l'année précédente. Cela se traduit par une augmentation de l'EBITDA récurrent de 10,3% à 58,1 millions. Le résultat récurrent croît de 34% passant à 20,4 millions. Le groupe dégage une flux de trésorerie libre de 39,9 millions et, au 31 décembre, la dette financière nette atteignait 89,4 millions. Le résultat de l'exercice 2009 s'élève à 22,2 millions d'euros. Les produits ont été réalisés pour 52% en Belgique, 27% en France, 19% en Espagne et 2% en Suisse et Pologne.

Au niveau international, le box office de Kinepolis a progressé de 8% en 2009, le groupe ayant accueilli en 2009 22 millions de visiteurs dans ses salles européennes (France, Espagne, Suisse et Belgique), soit 0,5% de plus qu'en 2008 (21,9 millions). Si les "in theater sales" (ITS, revenus de la vente de boissons, friandises et autres produits dans les cinémas) ont augmenté de 5% en comparaison avec 2008, la publicité à l'écran a, quant à elle, fortement souffert de la crise économique (-13%). L'an dernier, Kinepolis Group a réalisé des produits de 231,2 millions d'euros, soit 6,6% de plus que l'année précédente. Cela se traduit par une augmentation de l'EBITDA récurrent de 10,3% à 58,1 millions. Le résultat récurrent croît de 34% passant à 20,4 millions. Le groupe dégage une flux de trésorerie libre de 39,9 millions et, au 31 décembre, la dette financière nette atteignait 89,4 millions. Le résultat de l'exercice 2009 s'élève à 22,2 millions d'euros. Les produits ont été réalisés pour 52% en Belgique, 27% en France, 19% en Espagne et 2% en Suisse et Pologne.