En recul de 49% sur un an et de 17% depuis janvier, l'action ArcelorMittal a trouvé le moyen de juguler cette hémorragie...en tout cas pour cette séance boursière de mardi.

Porté par les espoirs d'une mise en oeuvre rapide de projets d'infrastructures chinois, ArcelorMittal reprend quelques couleurs après un début d'année difficile suite aux signes tangibles d'un ralentissement économique chinois et aux déboires économiques et financiers de part et d'autre de l'Atlantique. Ses activités très cycliques dans le secteur de l'acier en ont fait une des premières victimes de la pauvre croissance globale annoncée pour 2012. Matraquée par les investisseurs suite à la détérioration des indicateurs conjoncturels, ArcelorMittal peut aujourd'hui être considérée comme bon marché.

Les analystes de HSBC plaident en tout cas en ce sens et ont relevé leur point de vue de " neutre " à " surpondérer ", avec un objectif de cours de 18,9 dollars. La banque d'affaires anticipe un bénéfice par action de 1,12 dollar pour cette année et de 1,89 dollar pour 2013.

La rédaction de MoneyTalk recommande pour sa part d'acheter le titre mais avec un horizon de placement à long terme. Car, pour que l'action reprenne un trend haussier il faudra compter sur des signes évident d'une amélioration des conditions économiques globales et avant 2013 il n'en sera pas question.

Notre principal point positif par rapport à l'action ArcelorMittal est son faible prix par rapport aux qualités du groupe. Son ratio prix/valeur comptable est de 0,4, tandis que le rapport cours/bénéfice est de 8 pour 2012. K.H