Il suffit de voir l'évolution de son cours de Bourse en 10 ans. En date du 19 octobre 2007, l'action Netflix se vendait à 3,32 dollars. A l'époque, Netflix n'était encore qu'une entreprise de location de DVD par la poste, comme a pu l'être chez nous la jeune pousse DVD Post. Mais l'évolution du Web, des capacités de bande passante et les solutions novatrices de vidéo à la demande, couplées à la vision du CEO de la firme, ont poussé Netflix à réaliser le virage le plus réussi de son histoire : laisser tomber, en 2010, les DVD physiques et passer au flux continu sur le Web. Au gré de ses développements internationaux, son cours de Bourse n'a fait que grimper en 10 ans pour atteindre, en ce début de semaine, son niveau record de 202 dollars ! Soit une croissance de 5.984 % en 10 ans ! Et les investisseurs se montrent tellement confiants dans la capacité de Netflix à recruter toujours plus d'abonnés que les annonces d'augmentation des tarifs de ses abonnements ne fait pas fléchir sa croissance boursière.

Pourtant, la firme de Reed Hastings ne navigue pas sur un long fleuve tranquille : elle fait face à la concurrence de plus en plus féroce des géants du Net que sont Google, Amazon ou Apple. Tous veulent s'emparer du marché, en croissance, du streaming qui permet aux internautes d'accéder de manière illimitée à un catalogue de contenus vidéo en échange d'un (petit) abonnement mensuel (de l'ordre de 10 euros). D'ailleurs, les GAFA investissent massivement dans la production de films et séries propres qu'ils considèrent comme un argument marketing pour attirer de nouveaux clients qui voudront découvrir ces contenus inédits et exclusifs.

5.984 %. C'est la croissance du cours de Bourse de Netflix entre octobre 2007 et octobre 2017.