La Belgique accuse un certain retard par rapport aux pays voisins dans le recours au crowdfunding comme source de financement des entreprises, mais il y a du changement dans l'air. Jusqu'à récemment, il existait deux freins à ce type de financement : la limite sur le montant qu'une entreprise pouvait lever via le crowdfunding et, dans une moindre mesure, le montant maximum qu'un investisseur pouvait apporter à un projet. Chez nos voisins, ces plafonds étaient plus élevés et cette forme alternative de financement y a pris une plus grande ampleur.
...