"Estimer l'économie 'noire' est évidemment difficile puisqu'il s'agit de parler d'un phénomène caché. Mais il y a diverses études qui évaluent à 17,9 pc du PIB l'importance de cette économie en Belgique. Le PIB belge s'élève à grosso modo 330 milliards d'euros. Cela représente donc un peu plus de 59 milliards non déclarés. Soit compte tenu d'une pression fiscale de 44 pc, 26 milliards d'euros qui ne parviennent pas dans les caisses de l'Etat", explique notamment Michel Maus. Avec la Grèce, l'Italie, l'Espagne et le Portugal, la Belgique fait partie des mauvais élèves de la classe.