L'Etat belge a obtenu 121 millions d'actions BNP Paribas en échange de l'apport d'environ 75% de Fortis Banque. L'Etat belge a précisé qu'il n'envisageait pas d'acquérir de nouvelles actions ou de prendre le contrôle de BNP Paribas au cours des douze prochains mois, directement ou via la SFPI. L'entrée de la Belgique dans le capital de BNPP dilue la participation de l'Etat français qui baisse à 15,18% sans droits de vote.

L'Etat belge a obtenu 121 millions d'actions BNP Paribas en échange de l'apport d'environ 75% de Fortis Banque. L'Etat belge a précisé qu'il n'envisageait pas d'acquérir de nouvelles actions ou de prendre le contrôle de BNP Paribas au cours des douze prochains mois, directement ou via la SFPI. L'entrée de la Belgique dans le capital de BNPP dilue la participation de l'Etat français qui baisse à 15,18% sans droits de vote.