"Nous avons fait de sérieux progrès dans nos conventions avec les sociétés de l'ancien groupe Fortis sur le processus de transition", a commenté Patrick Coene, Administrateur délégué de FCI, cité dans un communiqué de FCI. "Nous sommes prêts à envisager un nouvel avenir avec notre nouvel actionnaire", a-t-il ajouté.

FCI est un assureur IARD (dommages) au service des entreprises, actif dans le Benelux et emploie environ 350 personnes. Le 3 octobre dernier, l'Etat néerlandais avait acquis 100% des actions de FCI dans la foulée de la nationalisation des actifs néerlandais du groupe.

Les Etats néerlandais, belge et luxembourgeois étaient alors venus à la rescousse du bancassureur, plombé par le rachat d'ABN Amro et à court de liquidités.

Amlin est un assureur coté à la bourse de Londres. Actif en
grande-Bretagne et en Europe continentale, il jouit à l'heure actuelle d'une capitalisation boursière de 1,7 milliard de livres (1,9 milliard d'euros).

"Nous avons fait de sérieux progrès dans nos conventions avec les sociétés de l'ancien groupe Fortis sur le processus de transition", a commenté Patrick Coene, Administrateur délégué de FCI, cité dans un communiqué de FCI. "Nous sommes prêts à envisager un nouvel avenir avec notre nouvel actionnaire", a-t-il ajouté.FCI est un assureur IARD (dommages) au service des entreprises, actif dans le Benelux et emploie environ 350 personnes. Le 3 octobre dernier, l'Etat néerlandais avait acquis 100% des actions de FCI dans la foulée de la nationalisation des actifs néerlandais du groupe.Les Etats néerlandais, belge et luxembourgeois étaient alors venus à la rescousse du bancassureur, plombé par le rachat d'ABN Amro et à court de liquidités.Amlin est un assureur coté à la bourse de Londres. Actif en grande-Bretagne et en Europe continentale, il jouit à l'heure actuelle d'une capitalisation boursière de 1,7 milliard de livres (1,9 milliard d'euros).