Vers 22H00 GMT, la monnaie européenne valait 1,5127 dollar contre 1,4959 dollar mardi soir. Elle a touché pendant les échanges 1,5144
dollar, son plus haut niveau depuis août 2008. Face à la devise nipponne, l'euro était en baisse à 132,03 yens contre 132,46 yens mardi. Face au yen, le dollar reculait également à 87,48 yens contre 88,54 yens mardi, proche de ses plus bas niveaux depuis 14 ans.

La monnaie américaine est repassée sous la parité avec le franc suisse (moins d'un franc pour un dollar) pour la première fois depuis
avril 2008.

Dans les minutes de sa dernière réunion, diffusées mardi après-midi, la banque centrale américaine (Fed) a estimé que le récent affaiblissement du dollar s'était fait "sans à-coup", et "a semblé refléter l'inversion de la demande de valeurs refuge", dont fait partie le billet vert.

"Cela a été considéré comme une invitation à continuer à mettre la pression sur le dollar", a commenté Vassili Serebriakov, de la banque Wells Fargo. "La tendance à la baisse du dollar est toujours là, et l'attitude décontractée de la Fed a aidé le marché à pousser le dollar vers de nouveaux plus bas".

La banque centrale s'est en outre montrée mardi plus optimiste pour
l'économie des Etats-Unis en 2010, mais elle estime toujours que
son rétablissement sera lent.

"La nature prudente des minutes a renforcé la perception du marché
à court terme que la Fed va maintenir sa politique une bonne partie
de l'année prochaine, encourageant l'appétit au risque et la vente
de dollars", a jugé Lee Hardman, analyste chez Bank of Tokyo-Mitsubishi.

Des indicateurs économiques américains dans l'ensemble supérieurs aux attentes n'ont fait qu'encourager les investisseurs à continuer à se tourner vers ces actifs offrant un retour plus important, comme les dépenses de consommation et les inscriptions au chômage.

Vers 22H00 GMT, la monnaie européenne valait 1,5127 dollar contre 1,4959 dollar mardi soir. Elle a touché pendant les échanges 1,5144 dollar, son plus haut niveau depuis août 2008. Face à la devise nipponne, l'euro était en baisse à 132,03 yens contre 132,46 yens mardi. Face au yen, le dollar reculait également à 87,48 yens contre 88,54 yens mardi, proche de ses plus bas niveaux depuis 14 ans. La monnaie américaine est repassée sous la parité avec le franc suisse (moins d'un franc pour un dollar) pour la première fois depuis avril 2008. Dans les minutes de sa dernière réunion, diffusées mardi après-midi, la banque centrale américaine (Fed) a estimé que le récent affaiblissement du dollar s'était fait "sans à-coup", et "a semblé refléter l'inversion de la demande de valeurs refuge", dont fait partie le billet vert. "Cela a été considéré comme une invitation à continuer à mettre la pression sur le dollar", a commenté Vassili Serebriakov, de la banque Wells Fargo. "La tendance à la baisse du dollar est toujours là, et l'attitude décontractée de la Fed a aidé le marché à pousser le dollar vers de nouveaux plus bas". La banque centrale s'est en outre montrée mardi plus optimiste pour l'économie des Etats-Unis en 2010, mais elle estime toujours que son rétablissement sera lent. "La nature prudente des minutes a renforcé la perception du marché à court terme que la Fed va maintenir sa politique une bonne partie de l'année prochaine, encourageant l'appétit au risque et la vente de dollars", a jugé Lee Hardman, analyste chez Bank of Tokyo-Mitsubishi. Des indicateurs économiques américains dans l'ensemble supérieurs aux attentes n'ont fait qu'encourager les investisseurs à continuer à se tourner vers ces actifs offrant un retour plus important, comme les dépenses de consommation et les inscriptions au chômage.