Au total, en additionnant les exportations et les importations, le dollar américain devance légèrement l'euro (45% contre 41%).

Pour le commerce extra-UE, la part de l'euro a été en 2018 de 4,5 points de pourcentage (pp) inférieure à 2010. La part du dollar américain était, elle, supérieure de 3,2 pp par rapport à 2010. Du côté des importations, la part de la monnaie européenne était inférieure de 2,2 pp et le dollar américain supérieure d'1,2 pp comparé à 2010.

L'euro est la principale monnaie de facturation pour les matières premières, sauf pour le pétrole, qui est principalement facturé en dollars américains, en particulier pour les importations.

Concernant la Belgique, 41% de ses importations extra-UE ont été facturées en euro et 52% en dollars américains, tandis que 37% de ses exportations hors Union européenne ont été facturées en euro, contre 51% en dollars américains.