1. Infrastructure

" Il y a deux ans, nous avons lancé un fonds qui investit dans les actions d'infrastructure. Nous sommes parvenus au constat que l'infrastructure cotée était meilleur marché que l'infrastructure non cotée, et nous nous sommes dit que c'était quelque chose qu'il fallait exploiter. On ne parle pas d'une petite différence de prix : les valorisations boursières sont jusqu'à deux fois inférieures à celles hors Bourse. C'est un des symptômes du monde bizarre, avec des taux d'intérêt extrêmement bas, dans lequel nous vivons aujourd'hui ", plaisante Graham Matthews, qui a déboulé par accident, il y a 20 ans, dans le secteur des infrastructures après avoir travaillé au Trésor australien et au FMI.
...