Souvent présenté comme étant un segment aux perspectives très attrayantes, l'infrastructure cotée connaît une baisse de régime depuis quelques trimestres. Après avoir subi une correction comprise entre 15 et 20 % durant l'année 2015, les fonds exposés sur ce secteur avaient généralement regagné le terrain perdu durant les deux exercices suivants. Mais depuis le début 2018, la tendance est à nouveau dans le rouge, avec des fonds exposés globalement sur l'infrastructure ayant abandonné entre 4,7 et 7,1 % depuis le début de l'année, notamment en raison de la perspective de redressement des taux d'intérêt des banques centrales.
...