Cette somme correspond aux frais d'honoraires de banques d'affaires et de cabinets d'avocats auxquels le bancassureur a fait appel pour l'épauler dans le cadre de la mise en place de la garantie publique. Selon un porte-parole de KBC, ce montant est conforme aux normes du marché.

Ces 20 millions d'euros ont été enregistrés dans les chiffres du
deuxième trimestre, de même que le coût de la garantie achetée à l'Etat belge et qui représente 740 millions d'euros après impôts.

Cette somme correspond aux frais d'honoraires de banques d'affaires et de cabinets d'avocats auxquels le bancassureur a fait appel pour l'épauler dans le cadre de la mise en place de la garantie publique. Selon un porte-parole de KBC, ce montant est conforme aux normes du marché.Ces 20 millions d'euros ont été enregistrés dans les chiffres du deuxième trimestre, de même que le coût de la garantie achetée à l'Etat belge et qui représente 740 millions d'euros après impôts.