L'indice allemand Dax inscrivait la plus forte baisse des indices européens suite au net recul de l'action Lufthansa. Le CAC limitait la casse grâce à la bonne tenue des actions bancaires.

Aux actions, à contre-courant de la tendance, les valeurs bancaires européennes reprenaient quelques couleurs ce lundi matin malgré les tensions persistantes sur la crise de la dette en zone euro et les craintes sur le secteur bancaire espagnol.

A Francfort, l'action Lufthansa était en net recul alors que le Financial Times allemand a indiqué que la groupe comptait vendre son unité de catering afin de se concentrer sur son métier de base.

A Bruxelles, KBC était en tête des hausses dans le Bel 20 sur un rebond technique après une semaine difficile.

En queue de Bel 20, D'Ieteren perdait près de 2% suite à une cotation ex-coupon.