Cet indice a atteint 1.237,85 contre 1.237,13 à la fin octobre 2007, juste avant le déclenchement de la crise financière. La bourse de Tel-Aviv a ainsi grimpé de 110% depuis son point le plus bas atteint en novembre 2008 au plus fort de la crise. Le marché s'est ensuite redressé pour monter de 70% l'an dernier et de 8% depuis le début de 2010. Ces performances sont en partie liées à la croissance de l'économie israélienne qui a été de 0,7% l'an dernier et pourrait atteindre 3,5% en 2010, selon les estimations de la Banque d'Israël.

Cet indice a atteint 1.237,85 contre 1.237,13 à la fin octobre 2007, juste avant le déclenchement de la crise financière. La bourse de Tel-Aviv a ainsi grimpé de 110% depuis son point le plus bas atteint en novembre 2008 au plus fort de la crise. Le marché s'est ensuite redressé pour monter de 70% l'an dernier et de 8% depuis le début de 2010. Ces performances sont en partie liées à la croissance de l'économie israélienne qui a été de 0,7% l'an dernier et pourrait atteindre 3,5% en 2010, selon les estimations de la Banque d'Israël.