La Bourse de Tokyo a achevé la séance de jeudi sur une chute de 2,64%, l'indice Nikkei perdant 246,76 points à 9.093,73 points à cause de la forte appréciation du yen face au dollar et à l'euro et au recul de la consommation aux Etats-Unis, principal marché des entreprises japonaises.

A la clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225
valeurs vedettes, a perdu 246,76 points (-2,64%) à 9.093,73 points,
modérant sa chute dans les dernières minutes d'échanges après avoir lâché plus de 3%.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a de son
côté cédé 26,09 points (-2,94%) à 862,66 points.

Le marché japonais a réagi avec inquiétude au recul inattendu (-0,4% par rapport à mars) des ventes de détail aux Etats-Unis en avril, un chiffre qui a par ailleurs provoqué une baisse du dollar par rapport au yen.

Le billet vert s'échangeait aux alentours de 95,5 yens jeudi à l'heure de la clôture, un taux de change proche de celui (95 yens) pronostiqué par les principales entreprises japonaises, notamment le géant automobile Toyota, pour les douze mois d'avril 2009 à mars 2010. Un dollar sous les 95 yens signifie que ces entreprises risquent de perdre plus d'argent que prévu cette année.