Les évolutions du cours KBC sont problématiques pour la période du 8 au 13 mai. L'action était alors passée rapidement de 24,02 euros à 19,10 euros. Le 13 mai, la cotation du titre avait été suspendue à la demande de KBC qui devait présenter le lendemain ses résultats trimestriels, dans lesquels figurait une annonce au sujet d'un portefeuille problématique de produits structurées, assurés par le réassureur américain MBIA.

La CBFA devra vérifier si les détenteurs d'actions qui ont vendu à
cette période se sont rendus coupables de délit d'initié. Parmi les
vendeurs se trouvaient plusieurs personnes qui, de par leurs fonctions, pouvaient avoir connaissance de ce problème.