La collaboration entre les Bourses de Shanghai et Londres remontent à l'année dernière et offre la possibilité à des entreprises chinoises de bénéficier d'une double cotation à Londres, alors que des investisseurs de Chine continentale ont l'opportunité d'investir dans des entreprises britanniques cotées.

L'initiative devait permettre d'établir des liens économiques entre les deux pays et de faciliter les investissements mais les choses ne se passent comme prévu en raison du contexte politique, selon des sources proches du dossier. Pékin serait courroucé par le soutien présumé de Londres aux manifestants à Hong Kong, territoire rétrocédé en 1997, ainsi que par les critiques britanniques à l'égard des autorités et de la police hong-kongaises.

La collaboration entre les Bourses de Shanghai et Londres remontent à l'année dernière et offre la possibilité à des entreprises chinoises de bénéficier d'une double cotation à Londres, alors que des investisseurs de Chine continentale ont l'opportunité d'investir dans des entreprises britanniques cotées. L'initiative devait permettre d'établir des liens économiques entre les deux pays et de faciliter les investissements mais les choses ne se passent comme prévu en raison du contexte politique, selon des sources proches du dossier. Pékin serait courroucé par le soutien présumé de Londres aux manifestants à Hong Kong, territoire rétrocédé en 1997, ainsi que par les critiques britanniques à l'égard des autorités et de la police hong-kongaises.