Les consommateurs considèrent en outre que le chômage va légèrement s'accroître au cours des prochains mois. Les ménages portent un jugement plus sombre sur leur situation financière future et prévoient de nouveau d'épargner un peu moins dans les prochains mois.