L'achat d'un fonds d'investissement entraînera toujours des frais, dont certains sont fixes comme les taxes. Certains autres frais peuvent être contenus afin d'obtenir un rendement plus rapide. Rien que le fait de choisir l'intermédiaire financier le plus avantageux pour l'achat peut déjà faire une sérieuse différence.

" Les fonds d'investissement peuvent être gérés de façon active ou passive ", précise l'économiste Mark Scholliers. " Si le gestionnaire de fonds veut obtenir un meilleur résultat que son indice de référence ou benchmark, il placera son argent de façon active, en s'écartant parfois considérablement de la composition de son indice de référence. Une gestion active est toujours plus coûteuse qu'une gestion passive car elle nécessite plus de recherches et demande donc plus de travail. En gestion passive, un fonds réplique un indice de référence (un échantillon d'actions), et reproduire un indice demande moins de travail. "

Des études démontrent que la majorité des fonds à gestion active ne parviennent pas, à terme, à 'battre' leur indice de référence. La gestion passive remporte dès lors un succès grandissant. " Pourquoi voudrait-on en effet payer plus pour moins de rendement ? " interroge Mark Scholliers. " Heureusement, il existe des fonds à gestion active qui, sur le long terme, dépassent leur indice de référence. Le fait que ce type de gestion s'avère un peu plus onéreux n'est pas un problème car le rendement supplémentaire compense facilement ce coût plus élevé. "

PLUS-VALUES EXCEPTIONNELLES

Mark Scholliers a fondé l'entreprise Precisis avec le professeur émérite d'économie Jef Vuchelen et l'informaticien Johan Marivoet. Ensemble, ils ont développé une méthodologie pour identifier et suivre en permanence les fonds à gestion active les plus performants. L'outil indique également quand il est conseillé ou non d'investir. Les signaux d'achat et de vente portent sur des actions, des matières premières et des placements immobiliers.

Le coût d'un fonds d'investissement

Les frais qui impactent le rendement d'un fonds à gestion active ou passive.

• Frais uniques. Frais d'entrée et de sortie, frais de courtage, taxes.

• Frais annuels récurrents ou courants. Notamment des frais pour la gestion de l'investissement, l'administration, la comptabilité, l'audit et le contrôle, le marketing et les taxes annuelles.

• Frais de transaction. Achat et vente d'actifs de fonds en Bourse.

Dans certains cas : des commissions de performance supplémentaires pour le gestionnaire de fonds.

" La combinaison de fonds à gestion active performants et de nos signaux d'achat et de vente autorise des plus-values remarquables ", souligne Mark Scholliers. Le graphique retrace la performance d'un grand fonds d'investissement (Pictet-Security) sélectionné par Precisis, et compare cette performance depuis la création du fonds avec son indice de référence, l'indice MSCI World. Le fonds Pictet se révèle environ deux fois plus performant. " En outre, en appliquant à ce fonds nos signaux d'achat et de vente, on obtient un rendement supplémentaire de 27,6 points de pourcentage. "

Et de poursuivre : " Mais notre sélection comprend également des fonds à gestion passive, tels que les FNB (ETF en anglais). Ceux-ci sont avantageux en termes de prix et de frais, et offrent aux petits investisseurs un accès à certaines grandes classes d'actifs, comme les matières premières, qui sinon leur seraient difficilement accessibles. "

OÙ ACHETER DES FONDS ?

L'outil Soli-Safe ne propose pas directement des fonds d'investissement ou des FNB, mais fournit aux investisseurs une information objective qui leur permet de transmettre des ordres en étant mieux préparés. Mark Scholliers : " Pour acheter un fonds, vous pouvez bien sûr vous adresser d'abord à son promoteur. Mais dans ce cas, vous allez souvent payer le droit d'entrée maximal, ce qui n'est pas la façon la plus intelligente d'entrer dans un fonds à gestion active. Quant aux FNB, ils s'achètent par l'intermédiaire d'une institution financière en Bourse, comme les actions. En principe, vous pouvez acheter n'importe quel fonds à gestion active (avec un document d'informations clés ou DIC) par le biais de votre intermédiaire habituel. Toutefois, un intermédiaire préférera toujours vendre ses propres fonds que des fonds de tiers, comme vous le constaterez généralement aux frais d'entrée qu'il vous facturera à l'achat de fonds de tiers. Il y a également ce qu'on appelle les 'supermarchés de fonds' ainsi que certaines banques traditionnelles qui proposent des fonds de différents promoteurs avec des frais d'entrée peu élevés, voire nuls. C'est l'option la plus avantageuse mais le choix peut être limité. "

Si vous souhaitez tirer le meilleur parti de la sélection de Soli-Safe, il est préférable d'ouvrir un compte de fonds auprès de différents offrants. Pour un suivi simple de vos fonds, vous disposez avec l'abonnement Premium d'un outil vous permettant de surveiller vos investissements dans l'univers des fonds Soli-Safe.

Sur le site web de Soli-Safe, les abonnés trouvent, à côté de la dénomination d'un fonds, le code alphabétique de la ou des institutions financières auprès desquelles le fonds peut être acheté à un prix avantageux. Il s'agit toujours d'une indication ponctuelle, un intermédiaire pouvant à tout moment décider d'élargir ou de réorienter son offre, ou d'adapter les conditions d'achat des fonds. Mark Scholliers : " Les fonds proposant une offre suffisante, avec des frais d'entrée réduits voire nuls dans le Benelux, sont actuellement : ABN AMRO (Pays-Bas), BinckBank (Belgique/Pays-Bas), Deutsche Bank (Belgique), De Giro (Pays-Bas), Internaxx (Luxembourg), MeDirect (Belgique), Keytrade Bank (Belgique), Rabobank (Pays-Bas). "

www.soli-safe.com

La répartition du risque

Les fonds à gestion active et les fonds à gestion passive (également appelés Fonds Négociés en Bourse ou FNB, Exchange-Traded Fund ou ETF en anglais) garantissent la diversification d'un portefeuille. Ils permettent aux investisseurs de limiter les risques, dans la mesure où les fonds contiennent un grand nombre de titres individuels et sont donc moins sujets à d'éventuelles fortes chutes du cours d'une action donnée. Chaque fonds d'investissement comporte néanmoins un certain degré de risque.

Soli-Safe combine un nombre de fonds par degré de risque, de façon à permettre à un investisseur d'évaluer le risque qu'il prend. Dans le même temps, Soli-Safe protège l'investisseur contre des baisses importantes (même dans le cas des degrés de risque les plus élevés) par le biais de signaux d'achat et de vente qui génèrent à la fois un stop-loss et un moment d'achat. Ces signaux sont envoyés automatiquement aux abonnés par courrier électronique. Ils s'appliquent également aux actions individuelles même si l'investissement dans des actions individuelles ne correspond pas à la philosophie de Precisis.

(Source: Le Vif Extra: Make Money, Be Happy)