Option a clôturé le premier trimestre de l'exercice sur un chiffre d'affaires historiquement bas, à 13,1 millions d'euros. Au deuxième trimestre, une légère embellie a été constatée, le chiffre d'affaires s'élevant au cours de cette période à 17,8 millions d'euros. Le groupe louvaniste a par ailleurs enregistré une perte de 20,5 millions d'euros, à comparer à la perte de 16,8 millions subie un an plus tôt. Quant à la reprise sur laquelle tablaient les analystes, il n'en est pour l'heure pas question, Option ayant déjà indiqué que les opportunités dont elle dispose n'auront aucun impact significatif en 2011. Enfin, l'entreprise a dénoncé les pratiques de ses concurrents chinois, contre lesquels elle a introduit une plainte auprès de la Commission européenne.

Option a clôturé le premier trimestre de l'exercice sur un chiffre d'affaires historiquement bas, à 13,1 millions d'euros. Au deuxième trimestre, une légère embellie a été constatée, le chiffre d'affaires s'élevant au cours de cette période à 17,8 millions d'euros. Le groupe louvaniste a par ailleurs enregistré une perte de 20,5 millions d'euros, à comparer à la perte de 16,8 millions subie un an plus tôt. Quant à la reprise sur laquelle tablaient les analystes, il n'en est pour l'heure pas question, Option ayant déjà indiqué que les opportunités dont elle dispose n'auront aucun impact significatif en 2011. Enfin, l'entreprise a dénoncé les pratiques de ses concurrents chinois, contre lesquels elle a introduit une plainte auprès de la Commission européenne.