La société mère d'Opel, General Motors (GM), accorde encore deux jours aux candidats repreneurs d'Opel pour se manifester et émettre leur offre définitive. Magna, RHJ International et BAIC ont donc jusqu'à lundi pour faire part de leur proposition, a indiqué GM.

L'Allemagne a déjà clairement affiché sa préférence pour le candidat Magna. Le secrétaire d'Etat allemand à l'Economie, Jochen Homann, a fait savoir que Magna était en posture favorable car ce candidat mène des discussions depuis longtemps avec GM. Il a toutefois ajouté que RHJ était en train de combler son retard.

La société mère d'Opel, General Motors (GM), accorde encore deux jours aux candidats repreneurs d'Opel pour se manifester et émettre leur offre définitive. Magna, RHJ International et BAIC ont donc jusqu'à lundi pour faire part de leur proposition, a indiqué GM. L'Allemagne a déjà clairement affiché sa préférence pour le candidat Magna. Le secrétaire d'Etat allemand à l'Economie, Jochen Homann, a fait savoir que Magna était en posture favorable car ce candidat mène des discussions depuis longtemps avec GM. Il a toutefois ajouté que RHJ était en train de combler son retard.