Au niveau économique, la séance a surtout été marquée par la nette hausse des inscriptions hebdomadaire au chômage aux États-Unis.

Europe : Bayer - Algeta

Le groupe allemand Bayer a relevé de 336 à 362 couronnes par action son offre de rachat sur Algeta, valorisant le groupe pharmaceutique norvégien spécialisé dans le domaine de l'oncologie à plus de 2 milliards d'euros.

Europe : Saab - AstraZeneca

À Stockholm, le groupe de défense Saab s'est envolé après avoir décroché un contrat d'une valeur de 4,5 milliards de dollars pour la fourniture de 36 avions de chasse au Brésil.

À Londres, AstraZeneca a clôturé en hausse à la suite de l'annonce du rachat des parts de Bristol-Myers Squibb dans leur co-entreprise spécialisée dans le diabète pour un montant pouvant atteindre 4,1 milliards de dollars.

Bruxelles : KBC - Cofinimmo

KBC a largement profité du rebond des bourses à l'image de l'ensemble du secteur bancaire européen alors que le projet d'union bancaire progresse.

Cofinimmo s'est également distingué au sein du Bel20.

Bruxelles : Bekaert - Tessenderlo

Bekaert a par contre connu une séance difficile à contre-courant de la tendance.

Hors indice, Tessenderlo a rebondi à la suite de la démission de son Chief executive officer, Frank Coenen, dont le rôle sera repris par Luc Tack et l'actuel directeur financier.

États-Unis : tendance

Les marchés américains reculaient à la mi-séance à la suite d'une série d'indicateurs économiques décevants au niveau des inscriptions hebdomadaires au chômage, des ventes de logements anciens et de l'indicateur d'activité manufacturière de la Fed de Philadelphie.

États-Unis : Facebook

Facebook reculait à la suite de la vente d'un paquet de 41 millions d'actions par Mark Zuckerberg, fondateur et patron du plus grand réseau social mondial, dans le cadre d'un placement total de 70 millions de titres.