La fiscalité affecte le rendement des investisseurs à divers niveaux : lors de l'achat ou de la vente de titres et de fonds, durant la détention des fonds ou lors de la perception de revenus récurrents (dividendes, coupons). Il existe également quelques obligations déclaratives au niveau de la déclaration fiscale, mais elles ne sont pas nombreuses et constituent plus l'exception que la règle. Pour l'essentiel, les intermédiaires financiers se chargeront de régler les obligations fiscales des investisseurs en fonds de placement.
...