"Les fraudeurs n'hésitent pas à exploiter l'actualité du COVID-19: pour ces escrocs, le climat actuel est particulièrement propice pour faire de nouvelles victimes. Ils entrent le plus souvent en contact avec leurs victimes en utilisant des techniques de phishing diffusées via différents canaux: les e-mails, les réseaux sociaux ou encore les appels téléphoniques non sollicités", explique la FSMA.

La FMSA recommande la plus grande prudence vis-à-vis de ces offres diffusées via les canaux de communication actuels. En cas de fraude, les consommateurs doivent contacter la police locale et signaler les faits à la FSMA.

"Les fraudeurs n'hésitent pas à exploiter l'actualité du COVID-19: pour ces escrocs, le climat actuel est particulièrement propice pour faire de nouvelles victimes. Ils entrent le plus souvent en contact avec leurs victimes en utilisant des techniques de phishing diffusées via différents canaux: les e-mails, les réseaux sociaux ou encore les appels téléphoniques non sollicités", explique la FSMA. La FMSA recommande la plus grande prudence vis-à-vis de ces offres diffusées via les canaux de communication actuels. En cas de fraude, les consommateurs doivent contacter la police locale et signaler les faits à la FSMA.