Parmi les 28 sociétés sous la loupe, seulement 13 obtiennent une note supérieure à 50 pc, dont quatre se distinguent par un score d'excellence.

Des points sont octroyés pour l'existence d'un website, pour la présence sur celui-ci d'une section dédiée aux investisseurs et pour les données que l'on y trouve. Le rapport récompense aussi le recours éventuel à un animateur de marché et la publication d'informations sur le site d'Euronext.

Selon les données relatives à l'exercice 2008, la plupart des membres du Marché libre n'ont pas pris la peine de rédiger un seul communiqué de presse. Pire, certains ont espéré "passer au bleu" en se contentant de se conformer au prescrit légal qui ne les contraint en fait, à l'instar de toute société commerciale, qu'à publier leurs comptes annuels à la BNB, note L'Echo.