La faiblesse actuelle des taux fait reposer d'importantes contraintes sur les investisseurs, qu'ils soient institutionnels ou privés. Alors que les compagnies d'assurance doivent faire face à la nécessité de financer leurs engagements sur le long terme, en investissant de manière très réglementée sur des classes d'actifs peu rémunératrices ; les particuliers font face au défi de devoir financer leur pension tout en ayant accès à nettement moins d'instruments financiers que les professionnels.
...