Joachim Fels est macroéconomiste chez PIMCO. Selon lui, il ne fait aujourd'hui aucun doute que les évolutions technologiques actuelles vont continuer à faire pression sur les rendements obligataires. " Durant les 25 dernières années, un certain nombre de grandes entreprises ont augmenté significativement leur poids sur plusieurs secteurs économiques. Ces sociétés superstars (parmi lesquelles nous trouvons Facebook, Apple, Alphabet, Netflix ou Amazon) dominent de manière de plus en plus outrancière, en termes de chiffre d'affaires, de profit et de capitalisation boursière ".
...