Les financières sont à nouveau en berne à Bruxelles: Fortis Holding perd plus de 10%, Dexia et KBC 7% et la GIMV, qui présente ses résultats semestriels jeudi, 3%. Rien de bien réjouissant non plus du côté des industrielles: Umicore, après son profit warning de la veille, s'écrase de 10%, Bekaert de 11,8% et Nyrstar de plus de 5%.

Les Bourses européennes ont également ouvert en forte baisse, de 2 à 3% dans le sillage de la chute des Bourses asiatiques et de Wall Street.

A Paris, l'indice CAC 40 perdait 2,70% à 3.004,53 points alors qu'à Francfort, l'indice Dax perdait 1,82% et à Londres le Footsie-100 cédait 2,25%.

Quant à la Bourse de Tokyo, elle a achevé la séance de jeudi sur une chute de 6,89%, sur un marché déserté par les acheteurs et déprimé par le nouveau plongeon de Wall Street, la hausse du yen et l'annonce de très mauvais chiffres du commerce extérieur au Japon.

A la clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a chuté de 570,18 points à 7.703,04 points, terminant sous la barre des 8.000 points pour la première fois depuis le 28 octobre.

Les financières sont à nouveau en berne à Bruxelles: Fortis Holding perd plus de 10%, Dexia et KBC 7% et la GIMV, qui présente ses résultats semestriels jeudi, 3%. Rien de bien réjouissant non plus du côté des industrielles: Umicore, après son profit warning de la veille, s'écrase de 10%, Bekaert de 11,8% et Nyrstar de plus de 5%.Les Bourses européennes ont également ouvert en forte baisse, de 2 à 3% dans le sillage de la chute des Bourses asiatiques et de Wall Street.A Paris, l'indice CAC 40 perdait 2,70% à 3.004,53 points alors qu'à Francfort, l'indice Dax perdait 1,82% et à Londres le Footsie-100 cédait 2,25%.Quant à la Bourse de Tokyo, elle a achevé la séance de jeudi sur une chute de 6,89%, sur un marché déserté par les acheteurs et déprimé par le nouveau plongeon de Wall Street, la hausse du yen et l'annonce de très mauvais chiffres du commerce extérieur au Japon.A la clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a chuté de 570,18 points à 7.703,04 points, terminant sous la barre des 8.000 points pour la première fois depuis le 28 octobre.