Cinq éléments de l'indice restaient négatifs parmi lesquels Dexia (5,44) qui chutait de 2,3 pc contrairement à Fortis (2,63) et KBC (14,09) qui s'appréciaient de 0,5 et 1,7 pc. Omega Pharma (21,91) reculait également de 0,4 pc à l'inverse de Solvay (65,53) qui remontait de 1 pc alors qu'UCB (22,17) repassait de 0,1 pc dans le vert. Belgacom (24,77) et Mobistar (44,02) valaient 1,7 et 1,6 pc de plus que la veille tandis que Telenet (16,26) cédait 0,1 pc. Colruyt (155,00) remontait quant à elle de 0,5 pc alors que Delhaize (50,21) virait au rouge de 0,2 pc.

IBA (6,80) bondissait de 7,1 pc pour près de 120.000 exemplaires déjà négociés, après avoir déjà gagné plus de 10 pc en deux séances. D'Ieteren (148,00) et Bekaert (82,75) reculaient par ailleurs de 1,4 et 0,5 pc en compagnie de Transics (6,12) qui perdait 3 pc ; la CMB (22,34) gagnant 1,1 pc supplémentaire, le tout dans des échanges réduits. Econocom (6,80) et EVS (39,48) progressaient de 6,1 et 3,6 pc en compagnie de Melexis (4,98) qui gagnait 5 pc contrairement à Roularta (13,00) qui chutait de 4,4 pc. Barco (31,03) était enfin positive de 2 pc alors qu'Agfa-Gevaert (2,08) abandonnait 2,3 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,4050 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,4073 USD la veille vers 16H30. L'once d'or était quasi stationnaire à 930,45 dollars et le lingot se négociait autour de 21.290 euros, en progrès de 30 euros.