Au sein de l'indice vedette, seule Mobistar (43,90) échappait à la morosité en gagnant 1,9 pc; Belgacom (23,17) et Telenet (15,16) reculant de 0,3 et 0,1 pc. C'est KBC (12,51) qui emmenait les baisses en plongeant de 6,6 pc dans un secteur où Dexia (5,31) et Fortis (2,28) chutaient de 2,2 et 2,1 pc. La grande distribution voyait Colruyt (162,00) et Delhaize (49,14) reperdre 1,8 et 1,6 pc alors que les poids lourds AB InBev (26,83) et GDF Suez (26,06) abandonnaient 1,6 et 0,8 pc.

Omega Pharma (23,24) s'effritait en compagnie de Solvay (58,69) et UCB (23,04) qui se dépréciaient de 0,5 et 1,3 pc. Umicore (15,35) cédait quant à elle 1,9 pc contrairement à Nyrstar (5,49) qui regagnait 2 pc. IBA (5,13) et Ablynx (5,75) étaient négatives de 2,4 et 2,5 pc alors que Tigenix (4,44) chutait de 5,1 pc ; IBt (3,29) gagnant au contraire 1,2 pc.

D'Ieteren (150,09) résistait à l'instar de Transics (7,26) ; Euronav (12,53) et la CMB (21,48) cédant 2,1 et 0,2 pc. Bekaert (72,36) perdait quant à elle 1,8 pc. Option (1,93) valait 1 pc de moins que vendredi dernier ; Punch International (10,80) et Roularta (14,00) se trouvant allégées de 6,9 et 4,3 pc. Barco (25,36) et Agfa-Gevaert (1,92) étaient enfin affichées en baisse de 4,2 et 4 pc, l'activité étant par ailleurs le plus souvent fort faible.

L'euro s'inscrivait à 1,3933 USD dans la matinée de lundi, contre 1,4005 vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or cédait 6,80 dollars à 926,30 dollars et le lingot se négociait autour de 21.370 euros, en recul de 50 euros.