Avec 16 de ses éléments dans le rouge et une perte de 0,4 pc à 1.797 points vendredi vers onze heures, l'indice BEL 20 suivait la tendance générale des places européennes dans le sillage de Wall Street. Il s'était pourtant démarqué en gagnant jusqu'à 1,1 pc peu après l'ouverture, soutenu par un nouveau bond de 19,7 pc de KBC et par une envolée de 10 pc de UCB.

Celle-ci avait ramené son gain à 6,3 pc au cours de 25,89 euros tandis que KBC (12,41) conservait une avance de 10,4 pc dans un secteur où Dexia (2,49) et Fortis (1,30) reculaient de 0,4 et 1,5 pc.

Omega Pharma (23,68) plongeait pour sa part de 12,2 pc tandis que Solvay (54,08) cédait 0,7 pc. Ackermans (32,37) perdait 3,5 pc alors que GBL (53,16) et la CNP (33,15) se dépréciaient de plus de 2 pc.

Colruyt (165,49) et Delhaize (47,69) reculaient de 0,2 pc environ et AB InBev (17,23) abandonnait 1,7 pc. Belgacom (26,86) était quant à elle positive de 0,1 pc contrairement à Mobistar (56,56) qui cédait 0,2 pc. Galapagos (4,15) chutait de 7,5 pc en compagnie de IBA (6,81), Arseus (5,81) et ThromboGenics (7,62) qui perdaient plus de 2 pc. D'Ieteren (78,29) et Bekaert (45,60) valaient 1,2 et 2,7 pc de moins que jeudi ; Euronav (11,03) et CMB (15,49) reperdant 2,8 et 0,9 pc.

Option (1,80) et Telenet (11,89) étaient en baisse de 1,1 et 0,9 pc tandis que Systemat (3,41) plongeait de 8,8 pc dans un marché de 175 titres seulement. RealDolmen (0,15) et Punch International (11,20) chutaient également de 6,2 et 6,5 pc alors qu'EVS (22,71) et Alfacam (6,15) abandonnaient près de 4 pc ; Barco (13,18) et Agfa-Gevaert (2,12) reculant de leur côté de 1,6 et 1,9 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,2774 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,2956 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 5,70 dollars à 866,85 dollars et le lingot se négociait autour de 21.815 euros, en progrès de 450 euros.

Avec 16 de ses éléments dans le rouge et une perte de 0,4 pc à 1.797 points vendredi vers onze heures, l'indice BEL 20 suivait la tendance générale des places européennes dans le sillage de Wall Street. Il s'était pourtant démarqué en gagnant jusqu'à 1,1 pc peu après l'ouverture, soutenu par un nouveau bond de 19,7 pc de KBC et par une envolée de 10 pc de UCB. Celle-ci avait ramené son gain à 6,3 pc au cours de 25,89 euros tandis que KBC (12,41) conservait une avance de 10,4 pc dans un secteur où Dexia (2,49) et Fortis (1,30) reculaient de 0,4 et 1,5 pc. Omega Pharma (23,68) plongeait pour sa part de 12,2 pc tandis que Solvay (54,08) cédait 0,7 pc. Ackermans (32,37) perdait 3,5 pc alors que GBL (53,16) et la CNP (33,15) se dépréciaient de plus de 2 pc. Colruyt (165,49) et Delhaize (47,69) reculaient de 0,2 pc environ et AB InBev (17,23) abandonnait 1,7 pc. Belgacom (26,86) était quant à elle positive de 0,1 pc contrairement à Mobistar (56,56) qui cédait 0,2 pc. Galapagos (4,15) chutait de 7,5 pc en compagnie de IBA (6,81), Arseus (5,81) et ThromboGenics (7,62) qui perdaient plus de 2 pc. D'Ieteren (78,29) et Bekaert (45,60) valaient 1,2 et 2,7 pc de moins que jeudi ; Euronav (11,03) et CMB (15,49) reperdant 2,8 et 0,9 pc.Option (1,80) et Telenet (11,89) étaient en baisse de 1,1 et 0,9 pc tandis que Systemat (3,41) plongeait de 8,8 pc dans un marché de 175 titres seulement. RealDolmen (0,15) et Punch International (11,20) chutaient également de 6,2 et 6,5 pc alors qu'EVS (22,71) et Alfacam (6,15) abandonnaient près de 4 pc ; Barco (13,18) et Agfa-Gevaert (2,12) reculant de leur côté de 1,6 et 1,9 pc. L'euro s'inscrivait à 1,2774 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,2956 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 5,70 dollars à 866,85 dollars et le lingot se négociait autour de 21.815 euros, en progrès de 450 euros.