En ne cédant que 0,5 pc à 1.681 points vendredi vers onze heures, l'indice BEL 20 se comportait plutôt bien par rapport aux autres indices européens. Il bénéficiait du soutien des valeurs bancaires où KBC (11,63) bondissait de 5,7 pc en compagnie de Dexia (2,41) et Fortis (1,42) qui s'appréciaient de 1,5 et 2,4 pc.

Equitablement partagé, il voyait par contre la française GDF Suez
(24,47) abandonner 2,6 pc alors qu'AB InBev (19,93) reculait de 2,5 pc après avoir déjà perdu 3,9 pc jeudi.

Delhaize (46,90) récupérait par contre timidement 0,5 pc après sa
chute de 6,1 pc de la veille, Colruyt (168,70) remontant pour sa part de 0,2 pc.

Omega Pharma (17,56) récupérait par ailleurs 1,2 pc alors que Solvay (47,00) et UCB (20,70) étaient négatives de 0,2 et 1,4 pc. Belgacom (22,15) reperdait 2,2 pc contrairement à Mobistar (46,26) et Telenet (12,68) qui gagnaient 0,6 et 0,1 pc.

Tessenderlo (22,23) et Recticel (2,14) valaient 2,6 et 1,9 pc de plus que la veille ; Spector (0,50) regagnant 2 pc alors que Deceuninck (2,07) reculait de 1,4 pc. IBA (4,95) était en hausse de 3,1 pc à l'inverse de TiGenix (2,83) qui reperdait 6,3 pc.

D'Ieteren (106,97) reperdait 0,7 pc tandis que Bekaert (50,19) gagnait 1,4 pc en compagnie d'Euronav (9,74) et Exmar (6,93) qui rebondissaient de 4,1 et 6,6 pc.

Option (0,83) et Melexis (3,42) perdaient 5,7 et 3,1 pc à l'inverse de Punch Telematix (1,20) qui regagnait 9,1 pc après son plongeon de 11,3 pc de la veille. Metris (1,04) et IPTE (1,46) regagnaient enfin 1,9 et 3,5 pc ; Agfa-Gevaert (1,42) remontant de 4,4 pc alors que Barco (10,66) reperdait 1,1 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,3673 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,3716 la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 34,90 dollars à 922,15 dollars et le lingot se négociait autour de 21.680 euros, en recul de 750 euros.

En ne cédant que 0,5 pc à 1.681 points vendredi vers onze heures, l'indice BEL 20 se comportait plutôt bien par rapport aux autres indices européens. Il bénéficiait du soutien des valeurs bancaires où KBC (11,63) bondissait de 5,7 pc en compagnie de Dexia (2,41) et Fortis (1,42) qui s'appréciaient de 1,5 et 2,4 pc.Equitablement partagé, il voyait par contre la française GDF Suez (24,47) abandonner 2,6 pc alors qu'AB InBev (19,93) reculait de 2,5 pc après avoir déjà perdu 3,9 pc jeudi.Delhaize (46,90) récupérait par contre timidement 0,5 pc après sa chute de 6,1 pc de la veille, Colruyt (168,70) remontant pour sa part de 0,2 pc.Omega Pharma (17,56) récupérait par ailleurs 1,2 pc alors que Solvay (47,00) et UCB (20,70) étaient négatives de 0,2 et 1,4 pc. Belgacom (22,15) reperdait 2,2 pc contrairement à Mobistar (46,26) et Telenet (12,68) qui gagnaient 0,6 et 0,1 pc.Tessenderlo (22,23) et Recticel (2,14) valaient 2,6 et 1,9 pc de plus que la veille ; Spector (0,50) regagnant 2 pc alors que Deceuninck (2,07) reculait de 1,4 pc. IBA (4,95) était en hausse de 3,1 pc à l'inverse de TiGenix (2,83) qui reperdait 6,3 pc.D'Ieteren (106,97) reperdait 0,7 pc tandis que Bekaert (50,19) gagnait 1,4 pc en compagnie d'Euronav (9,74) et Exmar (6,93) qui rebondissaient de 4,1 et 6,6 pc.Option (0,83) et Melexis (3,42) perdaient 5,7 et 3,1 pc à l'inverse de Punch Telematix (1,20) qui regagnait 9,1 pc après son plongeon de 11,3 pc de la veille. Metris (1,04) et IPTE (1,46) regagnaient enfin 1,9 et 3,5 pc ; Agfa-Gevaert (1,42) remontant de 4,4 pc alors que Barco (10,66) reperdait 1,1 pc.L'euro s'inscrivait à 1,3673 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,3716 la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 34,90 dollars à 922,15 dollars et le lingot se négociait autour de 21.680 euros, en recul de 750 euros.