Onze de ses éléments évoluaient dans le rouge avec à leur tête Umicore (21,80) qui chutait de 2,2 pc. KBC (30,94) reperdait également 1,1 pc contrairement à ses consoeurs Fortis (2,47) et Dexia (3,94) qui étaient positives de 0,8 et 0,4 pc. AB InBev (36,21) était repassée de 0,1 pc dans le vert, rejoignant GDF Suez (26,74) qui gagnait 0,4 pc. Omega Pharma (35,59) valait 0,2 pc de plus que vendredi à l'inverse de Solvay (70,29) et UCB (32,65) qui se dépréciaient de 0,1 et 0,4 pc. Belgacom (25,76) et Telenet (20,48) gagnaient 0,3 et 1,3 pc alors que Mobistar (41,60) chutait de 1,9 pc. Colruyt (175,75) était quant à elle négative de 0,8 pc tandis que Delhaize (57,35) s'appréciait de 0,2 pc.

Recticel (5,65) se distinguait par une hausse de 2,5 pc de même que Ablynx (8,25) qui progressait de 1,6 pc contrairement à IBA (8,69) et OncoMethylome (3,64) qui perdaient 2,2 et 1,3 pc. D'Ieteren (307,91) et Bekaert (101,30) gagnaient 0,9 et 0,3 pc, la CMB (21,44) résistant sans plus alors que Transics (6,50) plongeait de 5,5 pc. Lotus Bakeries (331,00) gagnait 2,2 pc après l'annonce d'une majoration de son dividende. Option (0,74) récupérait 1,3 pc mais RealDolmen (15,22) et Econocom (9,56) abandonnaient 4,3 et 2,2 pc. Barco (28,41) et Agfa-Gevaert (5,97) cédaient enfin 0,4 et 0,5 pc en compagnie de EVS (41,70) qui reculait de 0,3 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,3600 USD dans la matinée de lundi, contre 1,3629 vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or gagnait 8,20 dollars à 1.095,75 dollars et le lingot se négociait autour de 25.900 euros, en progrès de 250 euros.