Vers onze heures, notre indice vedette regagnait 1,2 pc à 2.400 points, KBC (29,77) rebondissant de 13 pc avec dans son sillage Fortis (2,88) qui récupérait 4,4 pc; Dexia (5,57) repassant de 0,2 pc dans le rouge. Solvay (67,00) était en hausse de 1,5 pc tandis qu'UCB (29,60) s'appréciait de 0,1 pc; Omega Pharma (34,08) abandonnant par contre 1,3 pc. Delhaize (46,01) reculait de 1,6 pc tandis que Colruyt (157,95) résistait sans plus; AB InBev (32,58) remontant de son côté de 0,5 pc. Belgacom (26,15) chutait de 2,8 pc contrairement à Mobistar (45,90) et Telenet (18,17) qui valaient 0,4 et 0,2 pc de plus que la veille.

Hors indice, Option est revenu aux écrans vers 11h15 après une suspension nécessitée par la double annonce d'une importante restructuration et d'une augmentation de capital. Affichée à 1,13 euro deux minutes plus tard, l'action Option plongeait de 20,98 pc avec un volume de 96.873 titres traités, cette décote étant ramenée à 11,9 pc à 1,26 euro quinze minutes plus tard. Deceuninck (1,36) revenait à son point de départ alors que Recticel (5,18) et Spector (0,80) chutaient de 3,2 et 10,1 pc. Devgen (9,85) et ThromboGenics (15,41) rebondissaient pour leur part de 6,3 et 5,6 pc tandis que IBA (8,92) regagnait 2,7 pc.

D'Ieteren (239,48) et Bekaert (86,32) cédaient quelque 0,2 pc; Transics (7,25) reperdant par contre 2,4 pc dans un secteur où la CMB (20,85) et Exmar (8,70) étaient positives de 4,1 et 2,3 pc. Punch International (6,15) et IPTE (2,70) chutaient de 5,4 et 5,9 pc alors que RealDolmen (13,28) plongeait de 6,5 pc à l'inverse de Melexis (6,91) et Alfacam (7,56) qui se distinguaient par des hausses de 7,1 et 3,5 pc. Barco (27,61) regagnait enfin 1,6 pc tandis que Agfa-Gevaert (3,83) rebondissait de 5,8 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,4749 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,4779 USD la veille vers 16H30. L'once d'or était quasi inchangée à 1.034,50 dollars et le lingot se négociait autour de 22.550 euros, en progrès de 55 euros.

Vers onze heures, notre indice vedette regagnait 1,2 pc à 2.400 points, KBC (29,77) rebondissant de 13 pc avec dans son sillage Fortis (2,88) qui récupérait 4,4 pc; Dexia (5,57) repassant de 0,2 pc dans le rouge. Solvay (67,00) était en hausse de 1,5 pc tandis qu'UCB (29,60) s'appréciait de 0,1 pc; Omega Pharma (34,08) abandonnant par contre 1,3 pc. Delhaize (46,01) reculait de 1,6 pc tandis que Colruyt (157,95) résistait sans plus; AB InBev (32,58) remontant de son côté de 0,5 pc. Belgacom (26,15) chutait de 2,8 pc contrairement à Mobistar (45,90) et Telenet (18,17) qui valaient 0,4 et 0,2 pc de plus que la veille.Hors indice, Option est revenu aux écrans vers 11h15 après une suspension nécessitée par la double annonce d'une importante restructuration et d'une augmentation de capital. Affichée à 1,13 euro deux minutes plus tard, l'action Option plongeait de 20,98 pc avec un volume de 96.873 titres traités, cette décote étant ramenée à 11,9 pc à 1,26 euro quinze minutes plus tard. Deceuninck (1,36) revenait à son point de départ alors que Recticel (5,18) et Spector (0,80) chutaient de 3,2 et 10,1 pc. Devgen (9,85) et ThromboGenics (15,41) rebondissaient pour leur part de 6,3 et 5,6 pc tandis que IBA (8,92) regagnait 2,7 pc.D'Ieteren (239,48) et Bekaert (86,32) cédaient quelque 0,2 pc; Transics (7,25) reperdant par contre 2,4 pc dans un secteur où la CMB (20,85) et Exmar (8,70) étaient positives de 4,1 et 2,3 pc. Punch International (6,15) et IPTE (2,70) chutaient de 5,4 et 5,9 pc alors que RealDolmen (13,28) plongeait de 6,5 pc à l'inverse de Melexis (6,91) et Alfacam (7,56) qui se distinguaient par des hausses de 7,1 et 3,5 pc. Barco (27,61) regagnait enfin 1,6 pc tandis que Agfa-Gevaert (3,83) rebondissait de 5,8 pc.L'euro s'inscrivait à 1,4749 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,4779 USD la veille vers 16H30. L'once d'or était quasi inchangée à 1.034,50 dollars et le lingot se négociait autour de 22.550 euros, en progrès de 55 euros.