Déjà négative de 4,7 pc mercredi, KBC (33,53) emmenait à nouveau les baisses en chutant de 3,4 pc dans un secteur où Dexia (3,13) et Ageas (2,08) abandonnaient 2 et 0,8 pc.

GDF Suez (25,57) cédait par ailleurs 0,4 pc contrairement à AB InBev (41,95) qui figurait parmi les rescapées en remontant de 0,2 pc ; Mobistar (45,78) et Telenet (24,93) récupérant de même 1,2 et 0,6 pc alors que Belgacom (28,83) valait 0,3 pc de moins. UCB (24,74) était également positive de 0,5 pc à l'inverse de Solvay (75,99) et Omega Pharma (27,19) qui reculaient de 1,4 et 1,8 pc. Umicore (30,70) et Nyrstar (9,04) reculaient quant à elles de l'ordre de 1 pc.

IBA (8,28) et IBt (2,60) progressaient de 1 et 3,1 pc alors que OncoMethylome (1,98) rebondissait de 11,2 pc pour près de 110.000 exemplaires déjà négociés. D'Ieteren était suspendue de cotations tandis que Bekaert (180,00) et CMB (21,09) perdaient 1 et 0,8 pc. Aedifica (41,15) bondissait par ailleurs de 3,2 pc pour plus de 7.500 titres déjà négociés et cotés ex-droit de souscription.

Melexis (10,25) et Rentabiliweb (7,83) se distinguaient par des hausses de 1,2 et 2,3 pc alors que Roularta (18,30) et Connect Group (1,10) reperdaient 1,5 et 1,8 pc. EVS (44,30) abandonnait enfin 1,9 pc supplémentaire en compagnie de Barco (34,72) et Agfa-Gevaert (5,67) qui reculaient de même de 0,6 et 0,7 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,3360 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,3404 la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 2,55 dollars à 1.292,05 dollars et le lingot se négociait autour de 31.090 euros, en progrès de 160 euros.