L'indice BEL 20 devait plus que doubler sa perte initiale mardi en deux heures pour afficher un recul de 2,2 pc à 1.688 points vers onze heures avec tous ses éléments dans le rouge. A la tête de ceux-ci on retrouvait KBC (8,15) qui était amputée de 7,4 pc, suivie d'Agfa-Gevaert (1,84) elle-même négative de 6,1 pc. Fortis (1,05) ne faisait guère mieux en chutant de 5,6 pc alors que Dexia (1,59) portait peu après sa perte à 6,7 pc.

La grande distribution résistait un peu mieux avec Colruyt (173,94) et Delhaize (46,78) qui ne cédaient que 0,7 et 0,9 pc alors qu'AB InBev (20,86) reperdait de son côté 3,3 pc.

Nyrstar (2,16) et Umicore (12,48) abandonnaient 2,8 et 4,6 pc en
compagnie de Solvay (44,99) et UCB (24,00) qui perdaient 2,4 et 0,6 pc.

Belgacom (26,56) et Mobistar (50,85) reperdaient pour leur part 2,1 et 0,2 pc ; GBL (51,00), Ackermans (33,42) et la CNP (33,28) reculant de 1,9 à 2,6 pc.

Spector (0,55) et Recticel (3,20) étaient allégées de plus de 8 pc
tandis qu'IBA (5,50) et Galapagos (5,39) chutaient de 6,9 et 3,7 pc à
l'inverse d'IBt (2,41) qui repartait de 6,6 pc à la hausse. D'Ieteren
(95,16) et Bekaert (37,45) étaient négatives de 0,2 et 2,8 pc ; Euronav (9,13) et CMB (13,41) de 4,4 et 4,9 pc. Intervest Retail (30,89) gagnait 6,3 pc contrairement à Immobel (13,13) et CFE (20,18) qui chutaient de 5,5 pc chacune.

Option (1,55) reperdait 5,5 pc en compagnie de Systemat (3,51) et Punch International (6,50) qui se dépréciaient de 3,8 et 7,6 pc ; Punch Telematix (1,68) gagnant par contre 1,8 pc alors qu'IPTE (1,75) bondissait de 9,3 pc pour à peine 20 titres échangés. Fort calme également, Barco (13,38) cédait enfin 2,2 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,2792 USD dans la matinée de mardi, contre 1,2770 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 1,60 dollar à 986,60 dollars et le lingot se négociait autour de 24.795 euros, en recul de 80 euros

L'indice BEL 20 devait plus que doubler sa perte initiale mardi en deux heures pour afficher un recul de 2,2 pc à 1.688 points vers onze heures avec tous ses éléments dans le rouge. A la tête de ceux-ci on retrouvait KBC (8,15) qui était amputée de 7,4 pc, suivie d'Agfa-Gevaert (1,84) elle-même négative de 6,1 pc. Fortis (1,05) ne faisait guère mieux en chutant de 5,6 pc alors que Dexia (1,59) portait peu après sa perte à 6,7 pc.La grande distribution résistait un peu mieux avec Colruyt (173,94) et Delhaize (46,78) qui ne cédaient que 0,7 et 0,9 pc alors qu'AB InBev (20,86) reperdait de son côté 3,3 pc.Nyrstar (2,16) et Umicore (12,48) abandonnaient 2,8 et 4,6 pc en compagnie de Solvay (44,99) et UCB (24,00) qui perdaient 2,4 et 0,6 pc. Belgacom (26,56) et Mobistar (50,85) reperdaient pour leur part 2,1 et 0,2 pc ; GBL (51,00), Ackermans (33,42) et la CNP (33,28) reculant de 1,9 à 2,6 pc.Spector (0,55) et Recticel (3,20) étaient allégées de plus de 8 pc tandis qu'IBA (5,50) et Galapagos (5,39) chutaient de 6,9 et 3,7 pc à l'inverse d'IBt (2,41) qui repartait de 6,6 pc à la hausse. D'Ieteren (95,16) et Bekaert (37,45) étaient négatives de 0,2 et 2,8 pc ; Euronav (9,13) et CMB (13,41) de 4,4 et 4,9 pc. Intervest Retail (30,89) gagnait 6,3 pc contrairement à Immobel (13,13) et CFE (20,18) qui chutaient de 5,5 pc chacune.Option (1,55) reperdait 5,5 pc en compagnie de Systemat (3,51) et Punch International (6,50) qui se dépréciaient de 3,8 et 7,6 pc ; Punch Telematix (1,68) gagnant par contre 1,8 pc alors qu'IPTE (1,75) bondissait de 9,3 pc pour à peine 20 titres échangés. Fort calme également, Barco (13,38) cédait enfin 2,2 pc.L'euro s'inscrivait à 1,2792 USD dans la matinée de mardi, contre 1,2770 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 1,60 dollar à 986,60 dollars et le lingot se négociait autour de 24.795 euros, en recul de 80 euros