UCB (29,25) récupérait pour sa part 1,4 pc alors que Solvay (70,75) et Omega Pharma (29,69) étaient négatives de 0,3 et 1,5 pc. Colruyt (159,75) et Delhaize (47,36) valaient 0,5 et 0,1 pc de moins que la veille tandis que AB InBev (30,75) reculait de 1,4 pc. Belgacom (26,76) et Telenet (18,07) s'appréciaient par ailleurs de 0,5 et 0,1 pc contrairement à Mobistar (46,65) qui reculait de 1,3 pc.

Umicore (20,45) concédait une fraction à l'inverse de Nyrstar (8,38) qui était en hausse de 1,2 pc. Hors indice, on remarquait le nouveau bond de 6,3 pc de Deceuninck (1,86) dont plus de 1,3 million d'exemplaires avaient déjà changé de mains ; Recticel (5,35) plongeant pour sa part de 3,8 pc. Banimmo (12,91) plongeait de 7,1 pc après son bond de 5,4 pc de la veille ; CFE (38,90) s'appréciant au contraire de 2,5 pc comme mercredi.

Tigenix (4,49) regagnait 1,8 pc mais, IBA (8,55) reculait de 0,2 pc en compagnie de OncoMethylome (6,01) et Ablynx (7,71) qui reperdaient 2,1 et 4,2 pc, cette dernière ayant plongé peu auparavant à 7,00 euros dans des échanges fort nerveux. D'Ieteren (257,24) et Bekaert (92,24) progressaient de 2,1 et 2 pc contrairement à Euronav (14,64) qui perdait 0,5 pc alors que la CMB (21,08) repassait de 0,2 pc dans le vert. .

EVS (52,71) et QFG (4,27) étaient positives de 3,1 et 2,4 pc à l'inverse de I.R.I.S. (45,25) qui reculait de 1,6 pc. Barco (29,91) s'appréciait enfin de 0,3 pc à l'inverse de Agfa-Gevaert (3,75) qui reperdait 0,2 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,4582 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,4625 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 7,65 dollars à 1.007,35 dollars et le lingot se négociait autour de 22.205 euros, en progrès de 230 euros.

UCB (29,25) récupérait pour sa part 1,4 pc alors que Solvay (70,75) et Omega Pharma (29,69) étaient négatives de 0,3 et 1,5 pc. Colruyt (159,75) et Delhaize (47,36) valaient 0,5 et 0,1 pc de moins que la veille tandis que AB InBev (30,75) reculait de 1,4 pc. Belgacom (26,76) et Telenet (18,07) s'appréciaient par ailleurs de 0,5 et 0,1 pc contrairement à Mobistar (46,65) qui reculait de 1,3 pc. Umicore (20,45) concédait une fraction à l'inverse de Nyrstar (8,38) qui était en hausse de 1,2 pc. Hors indice, on remarquait le nouveau bond de 6,3 pc de Deceuninck (1,86) dont plus de 1,3 million d'exemplaires avaient déjà changé de mains ; Recticel (5,35) plongeant pour sa part de 3,8 pc. Banimmo (12,91) plongeait de 7,1 pc après son bond de 5,4 pc de la veille ; CFE (38,90) s'appréciant au contraire de 2,5 pc comme mercredi.Tigenix (4,49) regagnait 1,8 pc mais, IBA (8,55) reculait de 0,2 pc en compagnie de OncoMethylome (6,01) et Ablynx (7,71) qui reperdaient 2,1 et 4,2 pc, cette dernière ayant plongé peu auparavant à 7,00 euros dans des échanges fort nerveux. D'Ieteren (257,24) et Bekaert (92,24) progressaient de 2,1 et 2 pc contrairement à Euronav (14,64) qui perdait 0,5 pc alors que la CMB (21,08) repassait de 0,2 pc dans le vert. . EVS (52,71) et QFG (4,27) étaient positives de 3,1 et 2,4 pc à l'inverse de I.R.I.S. (45,25) qui reculait de 1,6 pc. Barco (29,91) s'appréciait enfin de 0,3 pc à l'inverse de Agfa-Gevaert (3,75) qui reperdait 0,2 pc. L'euro s'inscrivait à 1,4582 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,4625 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 7,65 dollars à 1.007,35 dollars et le lingot se négociait autour de 22.205 euros, en progrès de 230 euros.