Le bénéfice net part du groupe a atteint 937 millions de dollars. Le chiffre d'affaires a crû de 25% sur un an à 12,253 milliards, en quasi-totalité grâce à l'intégration de Cadbury, a indiqué vendredi Kraft. C'est un peu en dessous des prévisions des analystes, qui tablaient sur 12,33 milliards.

Hors Cadbury, Kraft précise que ses ventes n'auraient progressé que de 2% au second trimestre, avec une légère baisse aux Etats- Unis, à cause d'un "faible environnement de consommation" et de changements malheureux d'étalage des marchandises dans certaines chaînes de distribution.

Cadbury a enregistré des ventes inchangées ce trimestre en Europe, "la croissance solide en France et au Royaume-Uni ayant été quasi éclipsée par la faiblesse de l'environnement économique en Europe du Sud, particulièrement en Grèce et en Espagne". Les ventes dans les marchés émergents ont progressé de 73,4% Cadbury compris, de 8% pour Kraft seul.

Le groupe a réduit ses prévisions de croissance du chiffre d'affaires d'au moins 4% à une fourchette de 3 à 4% pour 2010, notamment grâce à "un environnement promotionnel agressif dans certaines catégories de produits aux Etats-Unis".

Le bénéfice net part du groupe a atteint 937 millions de dollars. Le chiffre d'affaires a crû de 25% sur un an à 12,253 milliards, en quasi-totalité grâce à l'intégration de Cadbury, a indiqué vendredi Kraft. C'est un peu en dessous des prévisions des analystes, qui tablaient sur 12,33 milliards. Hors Cadbury, Kraft précise que ses ventes n'auraient progressé que de 2% au second trimestre, avec une légère baisse aux Etats- Unis, à cause d'un "faible environnement de consommation" et de changements malheureux d'étalage des marchandises dans certaines chaînes de distribution. Cadbury a enregistré des ventes inchangées ce trimestre en Europe, "la croissance solide en France et au Royaume-Uni ayant été quasi éclipsée par la faiblesse de l'environnement économique en Europe du Sud, particulièrement en Grèce et en Espagne". Les ventes dans les marchés émergents ont progressé de 73,4% Cadbury compris, de 8% pour Kraft seul. Le groupe a réduit ses prévisions de croissance du chiffre d'affaires d'au moins 4% à une fourchette de 3 à 4% pour 2010, notamment grâce à "un environnement promotionnel agressif dans certaines catégories de produits aux Etats-Unis".