Cela représente une hausse de quelque 155% sur les cinq derniers mois, une volatilité exceptionnelle pour un actif désormais largement traité. Un bond de 1.000 dollars environ a été enregistré sur la seule journée de lundi. Sur la plateforme européenne Bitstamp, la devise numérique s'affichait en début de matinée mardi à 8.040 dollars.

La perspective du lancement d'un produit "future" (contrat à terme, NDLR.) sur le bitcoin aux Etats-Unis serait à l'origine de ce regain d'intérêt, estiment les spécialistes. La Bourse sur les futures Bakkt avait annoncé lundi soir le lancement d'un test pilote à cet effet durant le mois de juillet.

D'autres initiés ont observé une forte demande en provenance d'Asie. Des investisseurs chinois auraient ainsi trouvé dans le bitcoin un moyen de se prémunir contre la dévaluation de la monnaie nationale, relève les analystes de CMC Markets. "Il semble que toutes les digues s'apprêtent désormais à céder", écrit de son côté Emden Research. "Une (nouvelle) vague d'euphorie se fait sentir parmi les investisseurs, qui repose sur l'espoir."

Tant que celui-ci demeure, le seuil des 9.000 dollars pourrait vite être atteint, mais l'équilibre est précaire, précise la note. Le passé a démontré que la prudence restait de mise et que tout pouvait aller très vite avec les devises numériques, dans un sens comme dans l'autre.

Comme toujours dans ces cas-là, les autres crypto-monnaies ont suivi. Ainsi, le Ripple s'envolait de 18% mardi, pour atteindre 0,40 dollars. L'Ether et le Litecoin, notamment, ont aussi repris un mouvement ascensionnel.