Barco a réalisé un chiffre d'affaires de 1,041 milliard d'euros sur l'exercice 2011, en hausse de plus de 16 % par rapport à l'année précédente. Tant le cash-flow opérationnel (EBITDA) que le bénéfice opérationnel (EBIT) et la marge opérationnelle (EBIT/CA) progressent par rapport à 2010. Le bénéfice net a fait un bond à 75,90 millions d'euros, soit une augmentation de plus de 74 % par rapport à 2010.

On notera également le fait que le carnet de commandes est plus rempli qu'à la fin de l'année précédente. La hausse se chiffre à 10,7 % par rapport au 31 décembre 2010. Enfin, la croissance des free cash-flows est nette : de -7 millions d'euros en 2010 à 81,20 millions d'euros l'an dernier.

Eric Van Zele a également souligné l'évolution de la position de trésorerie nette, qui atteignait 61,10 millions d'euros le 31 décembre dernier, contre 8,9 millions d'euros un an plus tôt. Le directeur général est convaincu que l'entreprise pourra maintenir cette croissance rentable, malgré le contexte économique actuel très incertain. Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale de relever le dividende de 1 euro par action en 2011 à 1,10 euro par action en 2012.

Depuis quelques semaines, Barco a de nouveau le vent en poupe sur la Bourse de Bruxelles. Compte tenu des résultats publiés aujourd'hui, ce devrait rester le cas. Les investisseurs actifs peuvent encore tenter leur chance, et ceux qui possèdent déjà des actions ont tout intérêt à les conserver. N'oubliez cependant pas de prendre une partie de vos bénéfices à temps. La correction subie par l'action ce matin constitue une opportunité d'achat.

Qu'en disent les analystes ?

Emmanuel Carlier (ING) remarque que les résultats de Barco ont été meilleurs que prévu. Il s'est surtout attardé sur l'amélioration de la rentabilité. Carlier est acheteur et voit le cours évoluer en direction des 50 euros.

Les chiffres de l'exercice écoulé n'amènent pas Nico Melsens (KBC Securities) à revoir ses prévisions pour cette année. L'an dernier a été bon et cette année devrait être marquée par une poursuite de la croissance du chiffre d'affaires et du bénéfice net. L'avis "acheter" et l'objectif de cours de 56 euros sont maintenus.

Du côté de la Banque Degroof, Siddy Jobe note que les résultats de Barco sont conformes aux attentes, mais que les cash-flows sont meilleurs que prévu. Il relève son objectif de cours de 47 à 50 euros, mais maintient l'avis "accumuler".

Barco a réalisé un chiffre d'affaires de 1,041 milliard d'euros sur l'exercice 2011, en hausse de plus de 16 % par rapport à l'année précédente. Tant le cash-flow opérationnel (EBITDA) que le bénéfice opérationnel (EBIT) et la marge opérationnelle (EBIT/CA) progressent par rapport à 2010. Le bénéfice net a fait un bond à 75,90 millions d'euros, soit une augmentation de plus de 74 % par rapport à 2010. On notera également le fait que le carnet de commandes est plus rempli qu'à la fin de l'année précédente. La hausse se chiffre à 10,7 % par rapport au 31 décembre 2010. Enfin, la croissance des free cash-flows est nette : de -7 millions d'euros en 2010 à 81,20 millions d'euros l'an dernier. Eric Van Zele a également souligné l'évolution de la position de trésorerie nette, qui atteignait 61,10 millions d'euros le 31 décembre dernier, contre 8,9 millions d'euros un an plus tôt. Le directeur général est convaincu que l'entreprise pourra maintenir cette croissance rentable, malgré le contexte économique actuel très incertain. Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale de relever le dividende de 1 euro par action en 2011 à 1,10 euro par action en 2012. Depuis quelques semaines, Barco a de nouveau le vent en poupe sur la Bourse de Bruxelles. Compte tenu des résultats publiés aujourd'hui, ce devrait rester le cas. Les investisseurs actifs peuvent encore tenter leur chance, et ceux qui possèdent déjà des actions ont tout intérêt à les conserver. N'oubliez cependant pas de prendre une partie de vos bénéfices à temps. La correction subie par l'action ce matin constitue une opportunité d'achat.Qu'en disent les analystes ?Emmanuel Carlier (ING) remarque que les résultats de Barco ont été meilleurs que prévu. Il s'est surtout attardé sur l'amélioration de la rentabilité. Carlier est acheteur et voit le cours évoluer en direction des 50 euros.Les chiffres de l'exercice écoulé n'amènent pas Nico Melsens (KBC Securities) à revoir ses prévisions pour cette année. L'an dernier a été bon et cette année devrait être marquée par une poursuite de la croissance du chiffre d'affaires et du bénéfice net. L'avis "acheter" et l'objectif de cours de 56 euros sont maintenus. Du côté de la Banque Degroof, Siddy Jobe note que les résultats de Barco sont conformes aux attentes, mais que les cash-flows sont meilleurs que prévu. Il relève son objectif de cours de 47 à 50 euros, mais maintient l'avis "accumuler".