Caractéristiques

Le taux de base d'un compte d'épargne réglementé ne peut être inférieur à 0,01%. La banque doit y ajouter au moins 0,1% de prime de fidélité pour ceux qui laissent leur argent sur le compte pendant plus d'un an. Les intérêts sont payés au début d'une année nouvelle. La prime acquise doit être versée sur le compte au début de chaque trimestre.
...

Le taux de base d'un compte d'épargne réglementé ne peut être inférieur à 0,01%. La banque doit y ajouter au moins 0,1% de prime de fidélité pour ceux qui laissent leur argent sur le compte pendant plus d'un an. Les intérêts sont payés au début d'une année nouvelle. La prime acquise doit être versée sur le compte au début de chaque trimestre. Il n'existe plus aujourd'hui qu'une quinzaine de comptes d'épargne, surtout ceux des banques en ligne, dont le taux de base est légèrement supérieur au minimum légal. Les épargnants qui ne seraient pas certains de pouvoir laisser leur argent en dépôt pendant toute l'année à venir, opteront de préférence pour un taux de base élevé. L'intérêt est calculé dès le premier jour. Il n'y a pas de prime de fidélité si l'épargnant retire l'argent avant l'expiration de la période de fidélité de 12 mois. Par ailleurs, on trouve sensiblement le même nombre de comptes offrant une prime de fidélité légèrement supérieure au minimum légal. Plusieurs banques accordent cependant une rémunération plus élevée aux épargnants qui versent chaque mois un montant relativement réduit sur leur compte d'épargne via un ordre permanent. Quelques banques proposent également un compte d'épargne non réglementé qui offre un taux d'intérêt unique mais pas de prime de fidélité. Dans certains cas, l'argent ne peut être retiré immédiatement. Les comptes d'épargne, à vue et à terme bénéficient de la garantie des dépôts. Pour cette protection des épargnants, les banques versent une contribution au Fonds de garantie. Que le compte d'épargne soit réglementé ou non ne fait aucune différence. Dès qu'une banque est en défaut ou fait faillite, le Fonds de garantie versera dans les 20 jours ouvrables jusqu'à 100.000 euros par banque et par client aux épargnants qui ont perdu leurs économies. Une protection temporaire de maximum 500.000 euros est prévue pour les montants versés sur le compte moins de six mois avant la faillite ou liés à des transactions immobilières ou des versements d'assurance. Mais les comptes d'épargne ne protègent pas le pouvoir d'achat, puisque les intérêts sont inférieurs à la hausse des prix. Normalement, aucun frais direct n'est facturé sur les comptes d'épargne. Certaines banques exigent que l'épargnant ouvre simultanément un compte à vue, pour lequel elles comptabilisent des frais. Plusieurs banques augmenteront les tarifs de leurs services le 1er janvier. En 2019, les intérêts des comptes d'épargne réglementés ont bénéficié d'une exonération de précompte mobilier de 980 euros par personne. Au-dessus de ce plafond, un précompte réduit de 15% s'applique. Les intérêts des comptes d'épargne non réglementés sont soumis à un précompte de 30%. Les Belges ne doivent pas tabler sur une hausse du taux d'intérêt sur les comptes d'épargne dans l'immédiat. Le taux des obligations publiques belges est négatif sur les durées jusqu'à 10 ans. Cela signifie que l'Etat belge ne paie pas d'intérêts pour emprunter à 10 ans et cela signifie aussi que les banques ne peuvent exiger un intérêt élevé sur les prêts aux entreprises et aux ménages. Toutefois, le taux d'intérêt des comptes d'épargne réglementés ne peut être inférieur à zéro.