Pour l'exercice clos au 31 mars 2009, le holding a vu son chiffre d'affaires chuter de 27,8% à 3,03 milliards d'euros. Les autres actifs du groupe comme Phoenix Resort et Columbia Music Entertainment ont également vu leurs ventes baisser. Le résultat opérationnel, largement influencé par des moins-values potentielles, présente une perte de 1,18 milliard d'euros contre une perte de 260 millions à l'issue de l'exercice précédent. Hors moins-values, la perte se limite à 235,6 millions d'euros pour l'exercice qui vient de s'achever et à 35 millions pour le précédent.

Le holding est par ailleurs assis sur une réserve de cash de 447,7 millions d'euros, ou 5,23 euro par action, contre 383,8 millions d'euros l'année passée. RHJ, qui estime le peu de pertinence qu'offre l'établissement de comptes consolidés pour un holding diversifié, souligne que ses comptes ont toutefois été favorablement influencés par l'annulation de la dette de deux de ses participations (303,2 millions d'euros) et par la cession de deux participations (122,2 millions d'euros). Au final, la perte de l'exercice 2008/2009 s'élève à un milliard d'euros soit deux fois plus que celle de l'exercice précédent.