L'annonce surprise d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire japonaise, après celles de l'Europe et des Etats-Unis, a momentanément apaisé les craintes concernant la croissance mondiale et relégué au second rang les inquiétudes liées à la situation de l'Espagne. A la mi-séance, les craintes quant à la croissance mondiale étaient toutefois déjà de retour.

La Banque du Japon (BoJ) a annoncé une augmentation de ses achats de titres deux fois supérieure au montant habituel, une décision prise face au ralentissement de l'économie nippone, que les tensions des derniers jours avec la Chine risquent d'amplifier.

Europe

Aux actions, les secteurs cycliques étaient en tête des hausses en Europe. L'automobile reprenait ainsi un peu du terrain perdu hier à l'image de Volkswagen et Renault.

A Madrid, Inditex, le propriétaire de Zara entre autres, gagnait des points après l'annonce d'un bénéfice semestriel en hausse de 32% pour le leader mondial de l'habillement.

Par ailleurs, Vivendi s'adjugeait un peu plus de 2% après une information de presse selon laquelle le groupe américain DirecTV envisage une offre d'achat sur GVT, sa filiale mobile.

Enfin, Heineken était en progression de plus de 6% après avoir obtenu le soutien du milliardaire thaïlandais Charoen Sirivadhanabhakdi dans son offre d'achat des parts de Fraser & Neave dans la brasserie Asia Pacific Breweries.

Bruxelles

A Bruxelles, les valeurs financières étaient à nouveau en net recul. KBC et Ageas étaient en queue de Bel 20.

En tête de Bel 20, Nyrstar bénéficiait d'achats à bon compte après sa baisse de la veille.

La surprise du jour vient d'IRIS. Suspendue hier soir, IRIS a ouvert sur un bond de plus de 48% ce matin alors que la société japonaise Canon va lancer une offre publique d'achat (OPA) sur la société belge à 44,50 euros par action.

L'annonce surprise d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire japonaise, après celles de l'Europe et des Etats-Unis, a momentanément apaisé les craintes concernant la croissance mondiale et relégué au second rang les inquiétudes liées à la situation de l'Espagne. A la mi-séance, les craintes quant à la croissance mondiale étaient toutefois déjà de retour.La Banque du Japon (BoJ) a annoncé une augmentation de ses achats de titres deux fois supérieure au montant habituel, une décision prise face au ralentissement de l'économie nippone, que les tensions des derniers jours avec la Chine risquent d'amplifier.EuropeAux actions, les secteurs cycliques étaient en tête des hausses en Europe. L'automobile reprenait ainsi un peu du terrain perdu hier à l'image de Volkswagen et Renault.A Madrid, Inditex, le propriétaire de Zara entre autres, gagnait des points après l'annonce d'un bénéfice semestriel en hausse de 32% pour le leader mondial de l'habillement. Par ailleurs, Vivendi s'adjugeait un peu plus de 2% après une information de presse selon laquelle le groupe américain DirecTV envisage une offre d'achat sur GVT, sa filiale mobile.Enfin, Heineken était en progression de plus de 6% après avoir obtenu le soutien du milliardaire thaïlandais Charoen Sirivadhanabhakdi dans son offre d'achat des parts de Fraser & Neave dans la brasserie Asia Pacific Breweries. BruxellesA Bruxelles, les valeurs financières étaient à nouveau en net recul. KBC et Ageas étaient en queue de Bel 20.En tête de Bel 20, Nyrstar bénéficiait d'achats à bon compte après sa baisse de la veille.La surprise du jour vient d'IRIS. Suspendue hier soir, IRIS a ouvert sur un bond de plus de 48% ce matin alors que la société japonaise Canon va lancer une offre publique d'achat (OPA) sur la société belge à 44,50 euros par action.