BOURSES EUROPEENNES

Du côté des actions, le secteur technologique a bénéficié des bons résultats d'IBM. Le géant de l'informatique a présenté hier soir un bénéfice net en hausse de 8% à 3,7 milliards de dollars, soit 3 dollars par action. Le chiffre d'affaires a progressé de 12% à 26,7 milliards de dollars, là où le consensus s'élevait à 25,35 milliards de dollars. Fort de ses bons chiffres Big Blue a relevé ses prévisions bénéficiaires pour 2011. SAP et Alcatel - Lucent ont profité de ce trend positif pour les valeurs technologiques.

Par ailleurs, les valeurs bancaires étaient en forte progression sur des achats à bon compte après leur chute de la veille. Société Générale et ING Groep font partie des grandes gagnantes de la séance.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, KBC et Dexia ont, comme leurs consoeurs européennes, profité d'achats à bon compte et ont du coup vogué en tête du Bel 20 tout au long de la séance.

Hors indice, Barco était à la hausse dans le sillage de la bonne tenue du secteur technologique.

BRUXELLES BAISSES

Au rang des actions en recul, Ageas a, à contre courant de la tendance européenne, terminé la séance en territoire négatif en queue de Bel 20.

Hors indice, Euronav a perdu des points.

MARCHES AMERICAINS

La Bourse de New York était largement en territoire positif à sa mi-séance à la faveur de bons résultats de sociétés. Quatre sociétés entrant dans la composition du Dow Jones ont publié leurs résultats du deuxième trimestre lundi soir et mardi matin. Le producteur de sodas Coca-Cola, le groupe américain de pharmacie et d'hygiène Johnson & Johnson et l'informaticien IBM ont fait état de bénéfices au delà des attentes des analystes, tandis que la banque Bank of America a annoncé avoir subi une perte colossale, mais anticipée.

MARCHES DES CHANGES

L'euro restait en hausse face au dollar mardi, mais les cambistes demeuraient prudents, tiraillés entre l'absence continue de solution durable à la crise des dettes en zone euro et les incertitudes autour des discussions sur le relèvement du plafond de la dette aux Etats-Unis.