L'organisation internationale, qui représente les intérêts des pays
industrialisés, estime que la consommation d'or noir va atteindre 83,8 millions de barils par jour (mbj) cette année, en baisse de 2,5 mbj par rapport à 2008.

La projection sur l'année (-2,9%) reste inchangée par rapport à juin en raison de données économiques "plus faibles que prévu" dans les pays de l'OCDE et "en dépit des plans de relance massifs" engagés dans le monde, écrit l'AIE.

Pour 2010, l'Agence estime que le tableau sera "radicalement
différent".

L'an prochain, la demande devrait rebondir de +1,7% pour s'établir à 85,2 mbj, en hausse de 1,4 mbj par rapport à 2009, au moment où la plupart des Etats devraient émerger du "plus profond ralentissement économique" en cinquante ans, selon le rapport.

La demande resterait toutefois "inférieure" aux niveaux atteints en
2008, prévient l'Agence, qui insiste également sur la fragilité de ses prévisions.