Les syndicats de l'entreprise Option, spécialiste de la communication sans fil (Louvain), ont pu réduire le nombre de licenciements à 38 unités lors de négociations avec la direction. Un plan social sera dès lors négocié pour ces 38 employés.

Cette baisse du nombre de licenciements prévus a été permise grâce aux travailleurs qui ont accepté de réduire leur temps de travail.

Le licenciement collectif qui était initialement de 50 personnes avait été annoncé début mars. 233 personnes travaillent sur le site
d'Heverlee.

Les syndicats de l'entreprise Option, spécialiste de la communication sans fil (Louvain), ont pu réduire le nombre de licenciements à 38 unités lors de négociations avec la direction. Un plan social sera dès lors négocié pour ces 38 employés.Cette baisse du nombre de licenciements prévus a été permise grâce aux travailleurs qui ont accepté de réduire leur temps de travail.Le licenciement collectif qui était initialement de 50 personnes avait été annoncé début mars. 233 personnes travaillent sur le site d'Heverlee.