En l'absence de nouvelles importantes sur l'offre et la demande, les cours de l'or noir fluctuent en fonction de l'évolution des marchés d'actions. Vendredi matin, ils étaient soutenus par une hausse des Bourses européennes, ravies d'avoir appris que l'activité dans les services et l'industrie se stabilisait en zone euro.

A Londres, le Brent de la mer du Nord a grimpé jusqu'à 74,30 dollars, en deça des 76 dollars touchés début août.

L'activité a cessé de se contracter en août dans la zone euro, selon une première estimation de l'indice composite des directeurs d'achats (PMI) publiée par la société Markit, qui alimente un peu plus les espoirs de sortie de crise.

Cette annonce a aussi eu pour effet de faire baisser le dollar (tombé à 1,4337 dollar pour un euro), ce qui renforçait le pouvoir d'achat des investisseurs et les incitait à acheter des matières premières pour se couvrir contre l'inflation.

En l'absence de nouvelles importantes sur l'offre et la demande, les cours de l'or noir fluctuent en fonction de l'évolution des marchés d'actions. Vendredi matin, ils étaient soutenus par une hausse des Bourses européennes, ravies d'avoir appris que l'activité dans les services et l'industrie se stabilisait en zone euro.A Londres, le Brent de la mer du Nord a grimpé jusqu'à 74,30 dollars, en deça des 76 dollars touchés début août.L'activité a cessé de se contracter en août dans la zone euro, selon une première estimation de l'indice composite des directeurs d'achats (PMI) publiée par la société Markit, qui alimente un peu plus les espoirs de sortie de crise.Cette annonce a aussi eu pour effet de faire baisser le dollar (tombé à 1,4337 dollar pour un euro), ce qui renforçait le pouvoir d'achat des investisseurs et les incitait à acheter des matières premières pour se couvrir contre l'inflation.